Intense guerre souterraine autour du crach de l’Airbus russe au Sinaï

Strategika 51

Qui a eu la tête du dirigeant de la branche égyptienne de Daech au Caire? Une unité des SAS britanniques ou une unité Alpha des Spetsnaz russes?

La police égyptienne a officiellement confirmé la mort de Ashraf Ali Hassanein Gharabli dans une fusillade hier au Caire où il a tenté de riposter avec une arme de poing. Mais diverses sources indiquent que les renseignements britanniques et leurs homologues russes seraient derrière cette élimination dans le cadre d’une gigantesque chasse à l’homme à l’encontre de l’ensemble des réseaux impliqués de près ou de loin dans la destruction de l’Airbus A321 russe au Sinaï.

Inutile de préciser la nature de cette étrange cohabitation forcée entre deux ennemis jurés et la relation fort méfiante qu’entretiennent ces deux derniers avec le renseignement égyptien, accusé par les russes de rouler pour l’Arabie Saoudite ou Israël selon la loi de l’offre la plus élevée. Une intense…

View original post 141 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s